calmer esprit hyper sensible

Vous constatez que vous êtes un peu différent des autres ? Vos proches vous ont déjà dit que vous étiez trop émotif et trop sensible ? Vous faites même preuve d’une grande motivation et d’imagination et vous êtes plutôt du genre timide ou très calme

. Vous vous demandez sûrement peut-être, qu’est-ce qui ne va pas chez moi, est-ce que je suis fou ?

Eh non, tout cela montre juste que vous avez un esprit super sensible et c’est tout à fait normal.

Ne paniquez pas, nous avons réuni pour vous les meilleures techniques pour mieux calmer ou gérer un esprit super sensible. Découvrez tous les détails dans cet article.

Ne pas considérer l’hypersensibilité comme un défaut

La première technique que nous vous conseillons c’est d’arrêter de considérer votre hypersensibilité comme un défaut. Selon le psychologue et psychanalyste Saverio Tomasella, cette « caractéristique de la personnalité » présente également des aspects positifs.

Considérez-le, donc, plutôt comme un avantage dans certaines situations. Montrons à nos entourages que nous sommes aussi capables de ressentir la même chose qu’eux. (1)

Ne pas dramatiser

Vous ne devriez pas avoir honte d’être une personne hypersensible. Sachez que les hypersensibles sont des personnes très spéciales et ont de grands cœurs. Parfois, quand nous pleurons en public, nous recevons toujours des remarques comme « tu es très sensible », « tu n’as pas honte de pleurer devant tout le monde ? ».

Pleurer en public ou chez soi, peu importe la raison, ne fait pas de vous des personnes faibles ou fragiles. Au contraire!

Ici je vous explique pourquoi pleurer est une bonne chose et signe de force.

calmer esprit hyper sensible methode

Vivre son émotion à fond

Vivez pleinement votre émotion ! Selon le psychologue Saverio Tomasella « Dans un environnement convenable, comme au travail avec des collègues respectueux et bienveillants, la personne peut tout à fait pleurer devant ces derniers ».

Ainsi, si vous ne pouvez pas retenir vos larmes en public, laissez-vous aller ! Il n’y a rien de mal à exprimer vos émotions. D’après toujours cette psychologue, l’important c’est de « mettre des mots sur ce que l’on ressent et ce qui se passe.

On peut également expliquer à nos entourages ce que l’on est en train de traverser pour les rassurer. » (1)

Prendre de la distance face à la colère

colere gestion

Il est toujours important d’exprimer ce que l’on ressent durant une dispute avec sa ou son partenaire ou avec une personne que l’on fréquente depuis toujours.

Selon la prévention du psychologue et psychanalyste Saverio Tomasella, devant une dispute qui n’est pas très importante « il est préférable de prendre du recul au lieu de se disputer sur le même sujet tout le temps et d’attendre que les pleurs ou la colère soient terminés ». (1)

Apprendre à gérer ses émotions

Pour vous aider à calmer vos émotions, il y a trois exercices pratiques proposés par la psychanalyste. Le premier exercice c’est la respiration ; tout en fermant les yeux, prolongez la durée de l’expiration par rapport à celle de l’inspiration.

Répétez cet exercice trois à six fois. Pour le deuxième exercice, reprenez contact avec trois appuis du corps.

Par exemple, poser ses pieds sur le sol, installer son fessier sur la chaise et positionner ses mains sur la table avec les yeux fermés. Le dernier exercice consiste juste à marcher. Faites, donc, un tour durant cinq minutes. (1)

Mettre de l’énergie positive

esprit sensible

Pour mettre de l’énergie positive, il est conseillé de se créer une bulle protectrice en entretenant un environnement propice au travail ou chez soi.

Cela permettra de vous rassurer. Vous pouvez, par exemple, disposer des photos de personnes que vous aimez ou des plantes sur votre bureau.

Tout cela ne vous fera que du bien. Vous pouvez, aussi, vous servir des huiles essentielles en le mettant sur un mouchoir ou sur les poignets. Utilisez-les « quand vous vous sentez dépassés par les évènements », indique Saverio Tomasella.

Ne pas avoir peur de l’échec

Les hypersensibles sont souvent connus pour être des perfectionnistes. Pourtant, ils n’ont pas vraiment de la motivation pour cela, d’où ils ont peur d’échouer.

Ils ont une peur viscérale de rater, de mal faire, d’être irrécupérable et nul. Si vous vous retrouvez dans une telle circonstance, ayant peur de l’échec, comprenez que l’échec est un moyen de se surpasser et d’apprendre.

Sachez que tous les grands entrepreneurs témoignent avoir connu l’échec. N’ayez pas, donc, peur d’échouer, utilisez-le plutôt comme un atout pour vous surpasser.

Éviter l’agressivité

honte

Quand on fait une remarque à une personne hypersensible, cette dernière agit parfois d’une façon violente. Cette réaction agressive est, souvent, causée par le manque de confiance en soi ou tout simplement parce que la personne en question se sent faible.

L’idée ? Privilégier l’écoute et le dialogue. Vous devez, donc, avant tout comprendre et ne pas prendre personnellement les propos de l’autre. Essayez de contrôler vos émotions.

Se souvenir de ses accomplissements passés

Les personnes ayant un esprit super sensible ont, parfois, des difficultés à dire non ou à contrôler son sang-froid. Par conséquent, ils cèdent à une crise d’angoisse incontrôlable. Nos conseils ?

Utilisez ce qu’on appelle « technique d’ancrage ». Il suffit de vous souvenir de vos accomplissements et vos succès passés, lorsque vous vous retrouvez dans un état de stress irrésistible.

Il est, surtout, important de se souvenir de l’émotion éprouvée. Tout cela vous aidera à regagner la confiance en soi et à calmer vos crises d’angoisses. (2)

À lire: 10 choses à se souvenir quand vous vous sentez nul

Apprendre à mieux communiquer

calmer esprit hyper sensible techniques

L’un des problèmes des hypersensibles est le problème de communication. En fait, nous avons du mal à communiquer honnêtement nos sentiments et nos besoins aux autres.

Nous choisissons, plutôt, de fuir. Nous avons tendance à refouler nos émotions et nos pensées pour nous-mêmes.

L’idée, apprendre à mieux communiquer. Cela nous permettra de nous libérer de nos besoins et nos émotions et d’être mieux valorisés. (3)

Apprendre à se reposer

Quelquefois, nos émotions peuvent impacter nos actes. Si nous ne contrôlons pas nos émotions, nous risquerons de commettre des choses que nous allons regretter par la suite.

Il est, donc, préférable de changer de lieu/pièce et de prendre de grandes respirations avant d’agir devant une situation délicate.

Vous devez vous poser la question suivante : « Que se passera-t-il si je dis ou je fais X ? » Pensez aux éventuelles conséquences que pourraient engendrer vos actions. (3)

Voir le bon côté des choses

À cause de votre hypersensibilité, vous avez peut-être tendance à fuir les situations que vous jugez désagréables ou qui vous stressent. Vous avez, aussi, tendance à penser qu’une petite erreur commise dans une relation peut être grave.

Néanmoins, il est possible de voir le bon côté des choses et le meilleur en chacun. L’idée ? Agir autrement. Si on vous a blessé, ne tirez pas de conclusions à la hâte en pensant que c’est intentionnel.

N’ayez pas peur de leur dire ce que vous n’aimez pas. Comprenez, également, pourquoi ils ont dit ou fait ces choses-là. (3)

Prendre soin de soi

prendre soin de soi
prendre soin de soi

Pour calmer vos émotions, ne négligez pas votre santé. Mangez sainement, dormez bien, faites de l’exercice physique. Sachez que quand vous êtes carencés ou fatigués, vous vous emportez plus facilement.

Dans ce cas, il est plus difficile de se comporter sans se laisser guider par ses émotions. En outre, pour diminuer la « pression » qui s’entasse en vous, vous devez vous détendre et faire une activité qui vous anime. (3)

Faire des listes

Pour calmer votre esprit, faire des listes des trucs à faire quotidiennement est une meilleure option. Cela vous permet de tout mettre en ordre et de ne pas oublier les choses que vous devez faire.

N’oubliez pas de cocher les choses que vous avez accomplies. Voici une astuce simple, mais efficace qui fournit satisfaction et calme. (4)

Limiter l’utilisation de la technologie

Quand la tension s’installe et que tout devient chaotique, prenez le temps de vous détendre. Il est, même, préférable de ne pas utiliser de téléphone, d’ordinateur et de tablette.

S’il est possible, oubliez la technologie et privilégiez d’autres choses comme la musique, les livres et les jeux créatifs. Cela ne vous fera que du bien. (4)

Ne pas oublier de sourire

Selon des recherches, le sourire est une arme efficace pour combattre la tristesse ou l’anxiété. Antistress naturel, il illumine et réconforte vos entourages. Ayant des vertus communicatrices, sourire 60 secondes suffit pour transmettre un message à votre cerveau afin de réduire les hormones de stress. (4)

En guise de conclusion, il n’y a aucun mal à avoir un esprit super sensible, c’est normal au contraire. Face à cette hypersensibilité et pour qu’elle ne nous empêche pas d’avoir une vie heureuse, il est très important de gérer nos émotions.

Rééquilibrer cette sensibilité nous permettra de ne pas agir de manière excessive. Pour ce faire, il y a toujours de meilleures façons pour vivre avec.

Pour réussir à rester calme et à contrôler nos émotions, tous ces conseils cités ci-dessus nous seront parfaitement utiles. En les suivant à la lettre, nous réussirons à sortir de notre zone de confort et à retrouver une paix intérieure.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 × 3 =